À L'ORIGINE

L'association Connivences est portée par deux danseuses, pédagogues passionnées :

Kelly Fouché Guérin et Jessy Brajeul...

Au fil du temps, les diverses collaborations artistiques les amènent à imaginer des  projets variés pour valoriser la pratique de la danse en amateur : C'est là que commence l'aventure Connivences...

Capture%2520d%25E2%2580%2599%25C3%25A9cr

RENCONTRE...

“ Nous nous sommes rencontrées au lycée françois 1er dans le cadre de l’option danse et nous sommes toujours restées très liées depuis… on a toujours eu une certaine curiosité, une soif d’en savoir plus, d’en voir plus...et aussi des idées communes, des envies et une vision des choses complémentaire...la danse nous a permis de nous rencontrer quand on y pense maintenant ce n’est pas un hasard...on avait envie que nos conversations informelles sur notre passion pour la danse prennent une dimension de plus en plus importante dans nos vies…”

PARCOURS...

“Depuis 2007 nos choix d’étude et de formation dédiées à la danse nous ont permis de nous nourrir de multiples expériences : à la fois théoriques (à l’université ou en formation initiale) ce qui nous a apporté des bases solides en matière de culture chorégraphique, de connaissance du corps, d’outils pédagogiques...Mais aussi en la pratiquant depuis toujours en tant que danseuse en quête de découverte et de rencontres artistiques.....depuis plusieurs années, nos expériences en tant que pédagogues (que ce soit dans le cadre scolaire, associatif ou autre) nous ont permis de concevoir des “mallettes pédagogiques” de plus en plus affinées...L’enseignement a toujours été une évidence pour nous...cette envie de partager, de transmettre des chemins et de découvrir des corporéités intéressantes…”

VISION

DE LA PÉDAGOGIE

“Nous partons du fait que l’on continue de se former tout au long de notre vie par nos expériences, en tant que professeur de danse mais aussi dans les rencontres que l’on peut faire qui forgent aussi notre pédagogie…Il n’y a pas une façon de faire mais des façons...Nous sommes avant tout passionnées et nous questionnons beaucoup nos chemins corporels, nos mises en état, comment nous pouvons transmettre une énergie particulière, une qualité précise à nos élèves...Mais aussi comment les valoriser ou faire en sorte que le plaisir du geste dansé continue de les animer ; Comment les ouvrir au patrimoine chorégraphique à commencer par ce qui se passe autour d’eux, notamment les spectacles et les ateliers proposés par les structures culturelles..Comment les ouvrir et les amener à s'interroger sur ce qui “fait-danse” et aux différentes esthétiques existantes...Comment pouvons nous créer des passerelles et amener l’élève à devenir acteur dans sa façon d’aborder la danse ? ”

À L’ORIGINE DE CONNIVENCES

“On a fait plusieurs constats sur le terrain : d’abord que la danse est parfois cloisonnée en réseaux plus ou moins accessibles. Beaucoup de nos élèves engagés dans une pratique hebdomadaire de la danse aimeraient en savoir plus sur la culture chorégraphique : aller voir des spectacles, ou découvrir d’autres pratiques en stage, lire des ouvrages dédiés ou consulter des sites ressources mais ne savent pas où chercher, par où commencer ? Des fois ils veulent juste un conseil lecture ou ont juste besoin d‘un avis sur un chorégraphe pour se rassurer avant de réserver un spectacle.. on s’est dit que ce serait bien de rassembler les informations et pouvoir les partager de façon simple et accessible. 

On s’est aussi aperçu en discutant avec des enseignants ou encore des professionnels d’horizons diverses que ce n’était pas tant les envies de monter des projets artistiques qui manquaient mais plutôt comment les mettre concrètement en place, en matière de contenu,…d’où notre volonté de partager avec eux des thématiques ciblées et de proposer des supports concrets pour créer une continuité pédagogique…

Enfin, beaucoup de danseur amateur ont des projets de formation, d’audition mais pas forcément d’accompagnement en matière de salle et de regard sur leurs créations...Créer l’association était aussi pour nous une façon de soutenir des initiatives individuelles, de répondre à des besoins particuliers.”